Le Fonds des Ambassadeurs pour la Préservation Culturelle

Contexte

 

Le Centre du Patrimoine Culturel du Bureau de l’Education et des Affaires Culturelles du Département d’État et l’Ambassade des États-Unis au Maroc ont le plaisir d’annoncer le lancement de la compétition pour l’année 2020 du programme « Ambassadors Fund for Cultural Preservation (AFCP)», le Fonds des Ambassadeurs pour la préservation culturelle.

Pour le Maroc, le Fonds des Ambassadeurs soutient une vaste gamme de projets de préservation du patrimoine culturel, notamment un appui technique à la restauration de bâtiments historiques, à l’évaluation et à la conservation de manuscrits rares et de collections de musée, à la protection de sites archéologiques importants, et à la documentation de techniques d’arts et métiers traditionnels en voie de disparation et propres à l’héritage culturel marocain.

Depuis sa création, le Fonds des Ambassadeurs a soutenu plus de 550 projets de préservation du patrimoine culturel dans une centaine de pays, totalisant plus de 20 millions de dollars. Le Fonds des Ambassadeurs soutient la protection de site culturels, d’objets culturels et de formes d’expressions traditionnelles culturelles dans plus de 100 pays à travers le monde.

Le concours est ouvert à toutes organisations non gouvernementales au Maroc, aux musées, au Ministère de la Culture, ou institutions similaires, non-commerciales, aux organisations qui peuvent démontrer qu’elles ont l’expérience requise et les moyens de gérer des projets de préservation d’héritage culturel.  Ci-dessous des points essentiels à réviser, avant soumission des dossiers :

Catégories financées :

 

Le programme AFCP soutient les projets  qui adhérent aux consignes suivantes et qui répondent aux standards internationaux relatifs à la préservation du patrimoine culturel dans les  trois catégories suivantes:

  • Sites culturels : comme la restauration d’anciens bâtiments historiques, la préservation de sites archéologiques, ou la documentation de sites culturels dans une région à des fins de préservation.
  • Objets et collections culturels : la restauration d’un objet ou d’une collection d’objets appartenant à un musée, un site, ou une institution semblable, comme (mais pas uniquement) la restauration d’objets archéologiques et ethnographiques, de peintures, de sculptures, de manuscrits, ou pour des besoins de conservation propres aux musées en général ; l’évaluation des besoins de conservation d’une collection par rapport à son état et par rapport aux stratégies pour améliorer son état de conservation ; l’inventaire d’une collection devant être conservée et protégée ; la création d’environnements sûrs pour l’entreposage ou l’exposition de collections ; ou la formation spécialisée pour la protection et la préservation de collections.
  • Formes d’expression culturelle traditionnelle : comme le documentation et l’enregistrement audiovisuel de musique traditionnelle et de formes de danse pour une large diffusion, ou mieux, en vue de les préserver, ou le support à la formation dans la préservation d’arts appliqués traditionnels ou d’artisanats menacés de disparition.
Restrictions De Financement:

 

Le programme AFCP ne soutiendra pas les activités ou les coûts suivants, et toutes propositions comportant les activités ou les coûts listés ci-dessous ne seront pas éligibles :

  1. La préservation ou l’achat d’objets culturels, collections ou propriété appartenant à des particuliers ou à but commercial y compris ceux dont un transfert du secteur privé ou commercial vers le public est envisagé ou est en processus, mais dont le transfert n’est pas complété au moment de la soumission de la proposition.
  2. La préservation du patrimoine naturel (formations physiques, biologiques et géologiques, collections paléontologiques, les habitats d’espèces animales et de plantes, de fossiles menacés, etc…).
  3. La préservation d’hominidés ou de restes humains.
  4. La préservation de médias (journaux, actualités et programmes radio et télévisés, etc…)
  5. La préservation de documents publiés qui sont disponibles ailleurs (livres, périodiques, etc…)
  6. L’élaboration de programmes ou de matériels pédagogiques pour usage scolaire.
  7. Les fouilles archéologiques ou des enquêtes d’exploration à des fins de recherche.
  8. La recherche historique, sauf dans le cas où la recherche est justifiable et fait partie intégrante du succès du projet proposé.
  9. L’acquisition ou la création de nouvelles collections pour des musées déjà existants ou nouveaux.
  10. La construction de nouveaux bâtiments, extension ou toiture permanente (sur des sites archéologiques, par exemple).
  11. Les commissions de nouvelles œuvres d’art ou d’architecture à des fins commémoratives ou de développement économique.
  12. La création de nouvelles danses ou d’adaptation moderne de danses traditionnelles existantes, de musique, de chants, des compositions musicales, de pièces de théâtre ou autres arts de la scène.
  13. La création de répliques ou la reproduction d’objets culturels ou de sites qui n’existent plus.
  14. La relocalisation de sites culturels d’un lieu physique à un autre.
  15. Le déplacement d’objets culturels ou d’éléments de sites culturels du pays pour une raison quelconque.
  16. La numérisation d’objets culturels ou de collections, sauf s’ils font partie d’un projet de conservation plus grand et clairement défini.
  17. Les plans de conservation ou autres études, sauf s’ils sont une composante d’un projet plus grand visant à mettre en œuvre les résultats de ces études.
  18. Des réserves financières, des fonds de dotations ou de roulement. (Ces fonds doivent être dépensés dans la période de la subvention – allant jusqu’à cinq années — et ne peuvent être utilisés pour créer un fonds de dotation ou de roulement.)
  19. Les coûts de campagnes de collecte de fonds.
  20. Les coûts pour couvrir les imprévus ou frais divers.
  21. Les coûts qui couvriraient des travaux exécutés avant l’annonce des résultats, à moins qu’ils n’aient été préalablement approuvés.
  22. Les voyages internationaux, sauf dans le cas où le voyage est justifiable et fait partie intégrante du succès du projet proposé.
  23. Les voyages ou études à l’étranger pour le développement professionnel.
  24. Des projets individuels dont le coût s’élève à moins de $ 10.000.
  25. Des projets américains indépendants à l’étranger.
Candidats de Projets Non-Admissibles:

 

Le Programme AFCP n’accordera pas de subventions à des particuliers, des entités commerciales, ou à des ambassades ou à des anciens bénéficiaires des années précédentes qui n’ont pas atteint les objectifs ou les exigences de déclaration des subventions antérieures.

Information sur le Financement

 

Le financement se fera sous forme de subvention. Le montant le moins élevé par projet sera de $10.000 ; le plafond le plus élevé sera de $200.000 par projet. En 2017, les subventions ont été de $24,000 à $174,000.

Le programme AFCP encourage le partage des coûts, les contributions en nature, et d’autres formes de participation aux coûts à partir de sources telles que le gouvernement, les organisations internationales et le secteur privé. Il n’y a aucun pourcentage minimum ou maximum pour la participation aux coûts requis pour cette compétition. Lorsqu’il y a partage des coûts, il est entendu et convenu que le candidat doit fournir le montant du partage des coûts comme stipulé dans sa proposition et, plus tard inclus dans un accord approuvé.  Le candidat aura la responsabilité de bien suivre et de signaler toute contribution en dehors de la subvention de l’AFCP, contribution qui pourra faire l’objet d’un audit. Le partage des coûts peut être sous forme de  coûts directs ou indirects admissibles.

Processus de sélection

 

L’ambassade américaine va d’abord examiner toutes les propositions pour l’éligibilité technique basée sur les critères susmentionnés.L’ambassade évaluera toutes les demandes en fonction des priorités de financement du programme: la qualité, la solidité et l’exhaustivité du projet et le budget proposé, la qualité et la quantité de documents à l’appui, tels que les CV des principaux participants au projet, les images de la ressource, et l’avis de l’autorisation officielle de l’intendant responsable des ressources, comme le Ministère de la Culture.

« DUNS NUMBER » ET « SAM REGISTRATION »

Les candidats doivent avoir un numéro DUNs, un code commercial développé par l’agence de notation DUN & Bradstreet , ainsi qu’un code « NATO Commercial and Government Entity » (NCAGE).  Ils doivent aussi être inscrits sur le « System of Award Management » (SAM) avant de soumettre leurs dossiers de candidature.  Note : le processus pour avoir un numéro de DUNS peut prendre plusieurs semaines.  Les candidats peuvent obtenir un numéro DUNs gratuitement en appelant la ligne gratuite 1-866-705-5711 ou en demandant un numéro en ligne sur http://fedgov.dnb.com/webform.  Les candidats en dehors des Etats-Unis peuvent demander un code NCAGE à travers le site  https://eportal.nspa.nato.int/AC135Public/scage/CageList.aspx.  En ce qui concerne SAM, il s’agit de la base de données officielle du gouvernement des Etats-Unis.  L’inscription se fait en ligne et elle est gratuite.  SAM.GOV a remplacé en juillet 2012 le CCR (Central Contractor Registration), ORCA (the online Representations and Certification Application), et l’EPLS (the Excluded Parties List System).  SAM.GOV collecte, valide, conserve, et dissémine les données pour soutenir les agences fédérales dans leurs acquisitions et leurs missions de financement de subventions.  L’inscription au système SAM est gratuite sur :  https://www.sam.gov/portal/public/SAM/

Les propositions présentées sont par la suite évaluées par un jury sis à Washington aux Etats-Unis. Les attributions de fonds seront annoncées au printemps 2020.

Projets réalisés dans le cadre du programme Afcp au Maroc

 

– Préservation des Archives de la Cinémathèque de Tanger

– Documentation des traditions musicales ancestrales de la Vallée du Drâa.

– Restauration du rempart ouest du site archéologique de Ksar Seghir.

– Restauration des monuments du 17e et du 18e siècle de la Kasbah de Mehdiya près de Kénitra.

– Restauration de  cimetières du 18e siècle à Essaouira.

– Restauration des greniers collectifs dans les montagnes de l’Anti-Atlas dans la Province de Tata.

– Préservation d’un Hammam du 11ème siècle à Aghmat près de Marrakech.

– Enregistrement audio de chants spirituels  féminins de Chefchaouen, Khénifra, Taroudant et Guelmim.

– Restauration de deux places centrales et fontaines de la médina de Tanger.

Procédure de Soumission

 

Pour vous aider à bien remplir la demande de financement, vous trouverez des ressources et documentations utiles que vous pouvez télécharger et imprimer en cliquant sur   AFCP Form AFCP Budget SheetAFCP Glossary of Termsand General Guidelines for Images.

La date limite pour soumettre le dossier en anglais est le vendredi 6 decembre, 2019.

Contact

 

Public Affairs Section

Embassy of the United States of America

Km 5.7, Avenue Mohammed VI, Souissi

Rabat, Morocco

Tel.: 0537-637-726

Email:  RabatGrants@state.gov